Archives de catégorie : santé

Comment une chouette nous a permis de nous prévenir de la maladie ?

Drôle de question, comment une chouette nous a permis de nous prévenir de la maladie ?

chouette

En 1850, le médecin homéopathe hongrois  Ignatz von Peczely, sauve une chouette apeurée par la lumière du jour. Mais dans l’action, il lui cassa involontairement une patte.  Il constata alors immédiatement l’apparition d’une tache dans l’iris de l’animal. Bien des années plus tard, il remarqua une marque similaire sur l’iris d’un patient qui s’était cassé la jambe. Intrigué, sa curiosité allait aboutir à la découverte de l’iridologie, à laquelle il se consacrera après être devenu médecin, il en conclut que les différents signes iriens correspondaient très exactement à des états pathologiques.

Aujourd’hui la communauté scientifique ne reconnait pas l’iridologie et dénonce même son inefficacité en affirmant qu’elle ne donne que des résultat négatifs.

Je comprends tout à fait leur point de vue, parce qu’en utilisant cet art de lire dans les yeux, nous pouvons prévenir d’une faiblesse et éviter d’être malade.  Ce qui peut laisser un manque à gagner pour les lobbys pharmaceutiques.

Pour le monde industriel, pharmaceutique, chimique, financier, une personne en bonne santé est la pire chose qui soit.

jeune8

+

donner

=

cancer

 

La maladie n’étant pas une fatalité, avec une hygiène de vie correcte, de l’exercice et une bonne attitude vis à vis de soi et des autres, la maladie peut être tout simplement évitée.

Notre corps est notre véhicule nous permettant de traverser cette existence et nous devons en prendre soin. En faisant appel à l’iridologie c’est ce que nous faisons. Nous prenons un temps pour faire « un contrôle technique » qui va permettre de déceler des faiblesses, l’état général du « terrain » et ainsi, avant même que des symptômes ou des maladies s’expriment, en corrigeant quelques petites choses (alimentation, activité, gestion des émotions…) nous préservons notre santé.

Comment se déroule une séance ?

D’abord nous prenons une photo de l’iris.

chouette2

Nous procédons à un entretien afin de comprendre le mode de fonctionnement de la personne.

Ensuite, à partir de la photo de l’iris, nous procédons à l’observation détaillé du « terrain ».

Tout y passe, couleur, texture, pigmentation, relief…

De cette observation, nous rédigeons un « bilan de santé » et si besoin quelques conseils peuvent être donné afin de rétablir l’état de santé.

Il n’est fait aucun diagnostique, nous pouvons déceler un foie affaiblit mais en aucun cas nous pouvons diagnostiquer une cirrhose ou une hépatite par exemple.

L’indication du foie affaiblit permettra à la personne d’en prendre soin (alimentation, émotion, détoxination) et ainsi son foie se rétablira avant même d’avoir déclenché une maladie.

Je suis à la disposition de toute personne souhaitant faire un bilan iridologique.

Je reçois, l’entretien dure 45 mn à 1 h. Ensuite de rédige le bilan et le transmet.

A distance, si vous m’envoyez des photos correctes de vos iris et après avoir répondu à un petit questionnaire (entretien)  je vous rédigerais votre bilan et vous l’enverrai.

thierry

06 37 88 88 43  ou  thier-22@hotmail.fr

 

Pourquoi est-il difficile de changer son comportement alimentaire ?

Je m’aperçois que malgré les bonnes volontés du départ, pour se sentir mieux ou même guérir d’une maladie, les personnes que je rencontre reviennent rapidement dans les habitudes alimentaires qui les avaient conduit à une mauvaise santé ou un mal être.

Ces personnes disent une chose et ensuite elles font le contraire. Alors, elles disent pour faire plaisir ? se mentent-elles à elles mêmes voir aux autres ? ou perdent-elles la mémoire ?

comportement alimentaire

Bon, revenons à nos moutons, c’est à dire… nous !

depression8

Oui, pigeon, mouton c’est kif kif !

Dis moi ce que tu manges et je te dirais ce que tu vas devenir

Dis moi comment tu manges et je te dirais qui tu es

Notre comportement alimentaire est le résultat de 2 étapes importantes, une étape de conditionnement et une étape de programmation.

CONDITIONNEMENT :

très tôt, au 3ème trimestre de notre vie intra-utérine par le comportement de la mère.

comportement alimentaire2

Ensuite, l’étape de conditionnement se poursuit tout au long de notre enfance par des petites graines plantées dans notre esprit.

Graine de culpabilité : pense à tout ces pauvres enfants qui n’ont rien à manger

Graine de logique : tu dois manger pour vivre, si tu ne manges pas tu ne pourras pas grandir

Graine de projection d’un idéal : manges si tu veux devenir fort comme papa

Graine de séduction : si tu manges bien tu feras plaisir à maman

Graine de menace : tu as intérêt à manger sinon je te le resservirai demain

Après ce conditionnement, nous passons au stade de la programmation.

PROGRAMMATION :

depression

Je mange parce que c’est l’heure

Je mange 3 fois par jour

Il faut finir son assiette

Pas le droit de gâcher sa nourriture

Il faut tout manger c’est bon pour moi.

Et arrive ensuite notre manière  de manger. Celle qui nous amène à aller voir un thérapeute dans l’espoir qu’il nous donne une pilule magique pour que tout redevienne normal sans avoir trop d’effort à faire.

comportement alimentaire3

Je ne suis pas partisan de faire entrer les gens dans des cases, mais observer la tendance générale d’un individu nous oriente sur ce qu’il a à faire pour changer. Observer sa manière de manger entre, de manière générale, dans 5 grandes « cases ».

Par habitude : ce qui indique un fonctionnement par convictions, par principe

Par émotion : une trop grande attente des autres

Par gourmandise : qui se laisse orienter par ses désirs

Jamais faim : tendance négative

Toujours faim : manque de confiance

Parvenir à se situer, ne nous enferme pas mais nous permet de voir vers quoi nous devons aller pour aller mieux. C’est comme faire le point sur une carte pour voir dans quelle direction nous devons avancer.

Petite parenthèse, si vous souhaitez également faire le point sur l’état de votre organisme, je pourrais vous le faire dès le mois de janvier par la pratique de l’iridologie.

Pour ceux qui souhaite faire le point concernant le sujet de cet article, il vous suffit de prendre contact avec moi.

thierry

 

les 7 clés pour une vie longue et en bonne santé

les 7 clés pour une vie longue et en bonne santé, c’est possible et sans vous ruiner.

La 1ère clé est : s’alimenter

L’alimentation doit être fraiche, locale, de saison, bio ou non traitée, et variée.

colon4

Ca, c’est ce qui est pour nos cellules, mais il y a aussi nos sens. L’ouïe, écouter de la musique douce, relaxante, inspirante. La vue, même chose, des images douces, inspirantes et belles. Le toucher, ça passe par des câlins, des massages.

7 clé

La 2ème clé : boire

Et oui, notre corps étant fait à plus de 70 % d’eau, n’oubliez pas de boire de l’eau, disons en moyenne 1.5 l par jour.

7 clé2

La 3ème clé : dormir

Nous passons un tiers de notre vie à dormir, c’est surement parce qu’il y a un grand intérêt à ça. Préparer sa nuit, se coucher avant 23h, dans une pièce aérée et fraiche, sans télé ni d’ordi.

7 clé3

La 4ème clé : respirer

Tous les biens-faits de la respiration ne sont plus à expliquer mais pour un petit rappel, la respiration calme le mental, dénoue les tensions, augmente l’énergie des cellules.

7 clé4

La 5ème clé : se relaxer

Un organisme toujours sous pression finit par craquer, se fragiliser et dépérir plus rapidement. Qui veut allez loin, ménage sa monture.

travail
travail

La 6ème clé : faire de l’exercice

Bouger son corps pour nourrir et entretenir ses articulations, respirer pour muscler le diaphragme, pratiquer du tai chi ou du qi qong ou du yoga pour faire circuler l’énergie  et s’en nourrir.

marche
marche

La 7ème clé : gérer ses émotions

Développez, nourrissez des pensées positives, soyez satisfaits de ce que vous avez, voyez le beau  en toute chose, donner des paroles et des actes d’amour, de compassion, de générosité.

donner
donner

Ces actes sont simples, ils ne coûtent rien ou presque, ils vous rendent heureux, indépendants, en bonne santé, sain de corps et d’esprit.

Essayez réellement de mettre en pratique ces 7 clés et vous verrez par vous même les changements dans votre vie.

Vous avez en vous tout ce qu’il faut pour être heureux et créer la vie que vous rêvez d’avoir. Il vous suffit juste de vous en donner les moyens, d’avoir les bonnes clés.

thierry

3 fonctions principales pour notre santé !

Je crois important, pour qu’une personne puisse commencer à prendre en main sa santé, et non la laisser entre les mains de personnes qui confondent santé et rentabilité, qu’il faut revenir à l’essentiel donc à la simplicité.

colon3

Notre santé tient à 3 fonctions principales

S’alimenter, intégrer et éliminer.

Le principe est enfantin, en s’alimentant avec des aliments sains, non pollués, ayant encore le plus possible de vitamines, minéraux et oligoélements, ceux-ci seront absorbés par notre organisme pour nourrir nos cellules, les déchets seront conduits vers la sortie et seront expulsés.

colon4

En se nourrissant de produits industriels, de produits animaux traités, des fruits et légumes contenant plus de pesticides que de vitamines, des aliments dénaturés ne contenant plus rien de nécessaire à nos cellules mais remplis de produits chimiques plus dangereux les uns que les autres, alors là, rien ne se passe comme ça devrait.

colon5

Nous nous retrouvons avec des parois intestinales de plus en plus poreuses et affaiblies, laissant pénétrer dans le sang tout ce qui est nuisible au corps au lieu de le trier et lui indiquer la sortie.

Les parois deviennent collantes comme de la glue et les déchets s’immobilisent contre elles, putréfient et empoisonnent l’organisme.

colon6

Pour faire un parallèle, prenons l’exemple d’une ville.

Nous consommons, faisons le tri puis les éboueurs passent récupérer nos déchets et les conduisent vers les centres spécialisés.

S’alimenter, intégrer et éliminer.

Nous consommons sans cesse, les éboueurs sont nos intestins et les centres d’incinérations notre voie d’évacuation.

Un problème à nos intestins, heu à nos éboueurs ? Nous voilà vite embarrassés !

coloncolon2

Au vu de l’actualité, j’aimerais me hasarder à un autre parallèle.

Après notre organisme et notre ville, je prends maintenant notre pays.

S’alimenter c’est, pour un pays, par la politique que ça passe.

Intégrer c’est notre vie quotidienne

Eliminer, c’est aussi par la politique que ça passe.

Nous avons actuellement un gouvernement qui nous « alimente »  à coups de taxes, d’atteintes à nos libertés, de tromperies, de manipulations et suscite une peur générale lui permettant « légalement » « pour le bien de tous » « dans l’intérêt du pays » de nous mener droit à l’abattoir dirigé par des financiers lobbyistes sans scrupules. Voilà ceux qui nous alimente.

colon7

Passons à l’intégration. Je ne parle pas d’une intégration religieuse mais juste de notre vie de tous les jours. Comme nos retraités,

colon8

Heureusement ils peuvent toujours se nourrir nos anciens,

colon9

Preuve d’une bonne politique d’intégration : les emplois, tout est fait pour que ça reparte à la hausse, le gouvernement se donne les moyens

colon10

Autre sujet d’intégration dans notre vie de tous les jours, la santé

colon11

Passons à l’étape : éliminer

Pour notre organisme, je proposerai donc quelques séances d’irrigations du côlon.

Pour notre ville et notre pays, je proposerai de demander la démission de ces politiciens véreux, sans scrupules, inhumains, cupides et malhonnêtes.

Disons Stop à la mal-bouffe, disons Stop à nos mauvais politiciens ! et notre vie deviendra meilleure.

Thierry

 

 

Sclérose en plaque : 3 questions à se poser

Aujourd’hui je souhaite parler d’une maladie dégénérative  dont nous entendons souvent parler, la SEP ou la Sclérose En Plaque.

Il s’agit d’une maladie auto-immune, c’est à dire que le corps se défend contre quelque chose qui fait partie de lui. Il prend pour ennemi un ami et se retourne contre lui.

sep

La plupart des infos que nous pouvons trouver sur le décodage de la SEP est résumé sur le conflit de déplacement et de dévalorisation. Pourtant en y regardant d’un peu plus près je constate qu’il s’agit avant tout d’une mauvaise communication ou une fausse information puisque l’info donné au niveau du cerveau est trompeuse puisque le corps s’auto-détruit.

Le corps détruit le myéline qui n’est qu’une gaine de protection d’une fibre nerveuse qui transmet des signaux électriques.

sep2

 

La myéline, outre son rôle protecteur permet aussi d’augmenter la vitesse de propagation de l’information jusqu’aux muscles afin d’effectuer des mouvements. Cette myéline, détruite par le corps lui-même perturbe les communications.

Vu de loin, effectivement il s’agit bien d’un conflit de déplacement avec éventuellement une dévalorisation.  La myéline étant constitué principalement de lipides et protides il seraient bon d’examiner l’alimentation et voir s’il n’y a pas dans celle-ci absorption de perturbateurs hormonaux.

sep3

Sclérose en plaque : 3 questions à se poser

Au delà de ne plus pouvoir bouger ou presque, je reviens sur le fait d’une fausse ou mauvaise transmission d’information, donc il serait utile de se poser la question Qui ment à qui ?

Il faut savoir que derrière tout mensonge une peur se cache donc la question suivante : de quoi ai-je peur ?

Une fois mise en lumière, il est plus facile de se libérer de cette peur et pour cela, je conseil une technique toute simple mais très efficace, mettre en avant le désir qui se cache derrière cette peur au lieu de vouloir supprimer cette peur.

Je m’explique, une peur est un stress pour le cerveau et celui-ci va devoir s’en débarrasser donc si vous avez peur d’avoir un accident de voiture il  y a de fortes chances pour que ça vous arrive car une fois vécu le stress disparaît, pendant un moment. Derrière cette peur se cache tout simplement le désir de rester en bonne santé voir de rester vivant. A vous de prendre soin de vous, de vivre pleinement votre vie, d’être prudent en voiture. Cette énergie positive vous éloignera à coup sûr d’un éventuel accident de voiture. N’oubliez jamais que l’objet de votre attention est nourri d’énergie apportée par votre attention.

Sur qui ou quoi ai-je fermé les portes ?

Faire un retour en arrière pour mettre de nouveau en lumière le moment durant lequel s’est déclarée la maladie, observer la période antérieur à son apparition en remontant suffisamment loin peut permettre de répondre à ces questions.

thierry

7 étapes pour sortir de la dépression naturellement

« Une société malade est une société qui crée de l’hostilité mutuelle, de la méfiance, et qui transforme l’homme en un instrument exploité par les autres, qui le prive du sentiment d’avoir de la valeur, sauf dans la mesure où il se soumet aux autres et devient un automate » (Eric Fromm, psychanalyste)

depression

Comment créer de l’hostilité mutuelle ? en favorisant l’esprit de compétition, être le meilleur, le premier, le plus fort. En laissant de côté l’esprit de partage, d’entraide, d’écoute.

depression2

Comment le prive-t-on du sentiment d’avoir de la valeur ? en lui démontrant chaque jour son impuissance face à tous les malheurs qui se déroulent dans le monde (merci à la télévision et aux informations devenues le moyen le plus sur des manipulateurs de masse de toucher son public). Au lieu de parler de ce que chacun d’entre nous à la capacité de faire pour être une bonne personne, bienveillante, généreuse, douce, aimante.

depression3

Dans cette vie de compétition, d’impuissance et de haine pour son voisin il faut rajouter à cela la nourriture qui devrait nourrir le corps, mais qui en réalité accentue les mal-êtres et nourrie surtout les industries pharmaceutiques.

depression4

Il n’est donc pas surprenant qu’une maladie gagne du terrain, la dépression. Soignée à grands coups d’antidépresseur de cette jolie famille, les benzodiazépines, qui ont quand même tendance à rendre les gens accros et à développer une maladie de plus en plus connue, Alzheimer, la dépression fabrique des clients à vie ou presque.
depression5

Pourtant il existe des solutions. Tout d’abord, regardons ce qui, à l’extérieur, aurait pu déclencher cette spirale infernale. Travail, famille, couple, enfants, amis. Agir réellement sur ce qui peut être changé. La vie ne s’améliore pas par hasard mais par le changement.

depression6

Observons maintenant ce qui se passe en nous. Nous n’avons plus goût à rien, plus envie de sortir, bouger, rire, danser, nous voyons le verre à moitié vide et une seule envie, dormir ou fuir la réalité d’une manière ou d’une autre.

depression7

Un choix s’impose, poursuivre cette voie qui s’auto-alimente en un cercle  vicieux ou bien se lever et faire l’inverse. Et pour cela commençons par nous redonner cette volonté de bouger et ça passe par notre alimentation.

Revenons à une alimentation vivante, naturelle, non transformée, fraiche, non traitée. Privilégions les aliments riches en magnésium, les tisanes apaisantes, le chocolat noir à 70 % de cacao aussi. Des plantes comme millepertuis ou rodhiola.

depression8

 

Chaque personne étant différentes, ce ne sera pas toujours les mêmes recettes pour tous, elles sont à ajuster en fonction de la personne. Un exemple avec le sucre, en excès il y aura carence en vitamine B1 (entre autre) et sans cette vitamine les glucides ne seront plus métabolisés  et ça aura pour effet une dépression. Maintenant à l’inverse, le manque de sucre aura les mêmes effets.

Ce qui est certain ce sont les étapes à suivre qui seront les mêmes :

Voici les 7 étapes pour sortir de la dépression naturellement

1 / Nettoyer les intestins auprès d’un ou d’une hydrothérapeute

Manger des aliments sains contenant des acides aminés essentiels comme la tyrosine c’est bien mais si ça ne passe pas la paroi intestinale parce qu’elle n’est pas saine c’est dommage.

2 / S’alimenter sainement et riche en énergie.

3 / Limiter toutes les infos qui vous annoncent que des choses négatives et sur lesquelles vous ne pouvez rien faire.

4/ Activités physiques en plein air, le sport va libérer les endorphines qui sont des hormones régulatrice de l’humeur, sans compter qu’être en extérieur, sentir le soleil, l’air, regarder le vert de la nature est aussi antidépresseur.

5 / Activité relaxante comme le qi gong, le yoga, la méditation, respiration consciente…

6 / Si besoin changez d’environnement (travail, conjoint, lieu de vie…)

7 / Faites ce que vous aimez

Thierry

N’hésitez pas à me contacter et partager !

 

Sexe : 3 raisons d’aimer ça

Je suis conscient que j’aborde un sujet sensible, mais je confirme

sexe : 3 raisons d’aimer ça

I am aware that I approach a sensitive subject, but I confirm

sex: three reasons to love it

L’amour est tellement important dans la vie qu’il est difficile d’en parler sans le dénaturer. Mais je vais m’y essayer. L’âme de chacun est attirée par cette énergie, tout ce qui est sur terre est créé, se développe et s’exprime à travers l’Amour. L’Amour nous attire tous vers la beauté, le bien, le vrai, le naturel. Tout le monde connait cette phrase, il n’y a pas d’amour mais que des actes d’amour. Aimer est donc cet acte. S’aimer soi-même et aimer son prochain, mais l’acte d’aimer est aussi connu sous une autre forme, celle de faire l’Amour. C’est aussi le mot qui recouvre notre instinct universel de reproduction mais c’est aussi un plaisir.

Love is so important in life it is difficult to talk about without distorting it. But I’m going to try. The soul of each is drawn to that energy, all that is on earth is created, develops and is expressed through love. Love draws us all towards the beauty, the good, the true, natural. Everyone knows this sentence, there is no love but acts of love. Love is therefore the act. Loving yourself and loving your neighbor, but the act of love is also known in another form, that of making love. It is also the word that covers our universal instinct of reproduction but also a pleasure.

amour

Si donc c’est un plaisir, je considère que c’est bon pour la santé, déjà, sans parler de ses effets positifs sur l’organisme. Un orgasme apaise et élimine toute tension, qu’il soit masculin ou féminin. Nous sommes très calmes et particulièrement détendus après avoir fait l’amour.
Il y a bien sur le plaisir des corps, c’est la partie physique d’un acte sexuel, mais il y a aussi le côté érotique, la partie psychique, le désir, l’attirance, l’attraction mutuelle irrésistible.

So if it’s fun, I consider that it is good for health, already, not to mention its positive effects on the body. An orgasm soothes and eliminates tension, whether male or female. We are very calm and relaxed especially after making love.
There is of course the pleasure of the body is the physical part of a sexual act, but there is also the erotic side, psychic part, desire, attraction, the irresistible mutual attraction.

 

amour2
Il n’y a rien de laid dans le sexe, c’est un phénomène naturel.
Ne croyez pas que seules les glandes sexuelles sont sollicitées dans l’acte d’amour. D’abord parce que tout est lié et ensuite tous les sens entrent en action et participent à l’acte. C’est l’ouïe par les mots ou la musique, le goût, le toucher, la vue, et même l’odorat. Tous nos sens participent à la montée du désir. Au moment de l’orgasme c’est tout le corps qui est secoué, le coeur accélère et la circulation sanguine est sérieusement activée, c’est du sport.

There is nothing ugly in sex, it is a natural phenomenon.
Do not think that only the sex glands are stressed in the act of love. First, because everything is connected and then all the senses into action and participate in the act. It’s hearing the words or music, taste, touch, sight, and even smell. All our senses are involved in the rise of desire. At the moment of orgasm is whole body is shaking, heart accelerates and blood flow is seriously turned on, it’s sports.

amour3
Une bonne santé est visible quand vous avez de l’appétit pour de la nourriture mais aussi de l’appétit sexuel. Une libido prospère est un signe de bonheur, il faut avoir envie.
Avoir une relation sexuelle est un acte d’Amour dans lequel on se donne à l’autre dans un échange et une confiance totale. Cette énergie Amour est là pour notre plaisir, notre joie, et notre santé.
Non seulement c’est agréable mais des statistiques ont pu déterminer que ce serait bénéfique pour notre santé.

Good health is visible when you have an appetite for food but also the sexual appetite. A thriving libido is a sign of happiness, he must want.
Having sex is an act of love in which we give to each other in an exchange and total confidence. Love this energy is there for our pleasure, our joy, and our health.
Not only is pleasant but statistics have determined that it would be beneficial to our health.

amour4

Faire l’amour augmenterait l’espérance de vie, et protégerait contre les maladies cardiaques et même l’apparition de certains cancers. Des chercheurs Suédois ont souligné un taux de mortalité plus élevé que la moyenne chez les hommes de 70 ans et plus qui avaient cessé de faire l’amour depuis de longues années.
Mais les hommes plus jeunes sont également concernés comme le dévoilent des chercheurs anglais qui ont suivi 958 hommes entre 45 et 59 ans. Dans cette tranche d’âge les hommes qui avaient 2 rapports par semaine vivaient plus vieux que ceux qui n’en avaient qu’un par mois.

Making love would increase life expectancy, and protect against heart disease and even some cancers. Swedish researchers noted a higher mortality rate than the average for men of 70 and over who had stopped having sex for many years.
But younger men are also affected as unveil British researchers followed 958 men who were between 45 and 59 years. In this age the men who had lived two reports a week older than those who did one month.

amour6
Les bienfaits de l’activité physique sont connus et reconnus, et en particulier sur le coeur. Et faire l’amour met sérieusement à contribution notre muscle cardiaque.
Des japonais ont démontré une baisse des cancers de la prostate chez ceux qui avaient encore des orgasmes réguliers. Mais par contre en excès, le processus s’inverserait et ils deviendraient néfastes. Comme pour beaucoup de choses, l’excès en tout étant toujours néfaste. N’oublions pas que l’homme a tendance à se déminéraliser s’il pratique trop souvent. Il y a production abondante de sels minéraux précieux.

The benefits of physical activity are known and recognized, especially on the heart. And making love our heart muscle is seriously involved.
The Japanese have shown a decrease in prostate cancers among those who had regular orgasms again. But against excess, the process would be reversed and they become harmful. As with many things, any excess is always harmful. Remember that the man tends to be demineralized practice it too often. There is abundant production of valuable minerals.

amour7
Chez la femme, une étude précise que lors d’un orgasme il y a libération d’ocytocine en grande quantité et ainsi la femme bénéficierait d’une protection naturelle contre le cancer du sein.
Pour conclure, faites l’amour pas la guerre, c’est comme de choisir d’être heureux c’est bon pour la santé !

In women, a study says that during an orgasm there oxytocin release in large quantities and so the woman would benefit from a natural protection against breast cancer.
Finally, make love not war, it’s like choosing to be happy is good for health!

thierry

Les 3 raisons d’aimer ça : bien-être, plaisir, santé !

3 reasons to love it: well-being, pleasure, health!

une nouvelle vidéo à voir !

cliquez ici

Les 6 étapes de la guérison

Préserver sa santé est d’une très grande importance pour connaître le bonheur et la liberté. Malheureusement la plupart de temps, c’est lorsque la santé est partie que les gens s’aperçoivent à quel point leur liberté a été amputée. A ce moment c’est la porte ouverte à toutes les tentatives désespérées qui s’accumulent et qui en fin de compte nous éloigne encore et encore de la santé.

Preserve his health is of great importance to know happiness and freedom. Unfortunately most of time is when health is part of that people realize how their freedom was amputated. At this time it is the door to all the desperate attempts that accumulate and ultimately still separates us and yet health.

donner

 

Pourtant, la santé étant notre état naturel et celui que le corps doit impérativement retrouver, ce dernier va utiliser toutes ces capacités naturelles et vitales pour nous mener à la guérison. Mais c’est à nous qu’il revient d’agir pour lui apporter l’aide nécessaire, nous et nous seul allons franchir les 6 étapes de la guérison et retrouver, de manière durable,  notre santé, notre liberté et notre bonheur.

Yet health is our natural state and one that must absolutely find the body, it will use all these natural and life skills to lead us to healing. But it is our responsibility to act to provide the necessary assistance, and we’re taking only the 6 steps of healing and finding a sustainable manner, our health, our freedom and happiness.

nature 9

Les 6 étapes de la guérison :

6 Steps to recovery :
1 / Accepter le diagnostic
Accepter c’est reconnaitre ce qui est, c’est suivre le mouvement. A l’annonce de la maladie, à son apparition il est inutile de le nier, le refuser, de s’y opposer. La première raison est qu’elle est là, ensuite s’y opposer c’est dépenser de l’énergie que nous n’avons pas suffisamment et c’est renforcer la maladie. Il nous suffit donc d’accueillir la maladie.

1 / Accept the diagnosis
Accept it recognize what is to follow suit. At the announcement of the disease, its onset it is useless to deny it, deny it, to oppose it. The first reason is that it is there, then oppose it expend energy that we do not have enough and it is strengthening disease. So just us to host the disease.

guérison
2 / Prendre la responsabilité de la création du problème
Nous récoltons ce que nous semons et  personne n’est responsable de ce qui nous arrive, excepter nous mêmes. Le corps est une mécanique de précision qui suit une loi universelle, celle d’aller toujours dans le sens de la vie et pour ce faire tout n’est que question d’équilibre. Quand la maladie s’installe cela veut dire que l’équilibre est rompu donc il est vital de voir sa propre responsabilité parce que cela implique que si je suis responsable de ma maladie j’ai aussi la possibilité de changer les choses pour un retour à la santé.

2 / Take responsibility for creating the problem
We reap what we sow and nobody is responsible for what happens to us, excepting ourselves. The body is a precision mechanics following a universal law, that of going always in the sense of life and to do that everything is about balance. When the disease moved it means that the balance is broken so it is vital to see his own responsibility because it implies that if I’m responsible for my illness I also have the opportunity to change things for a return to the health.

guérison2
3 / Découvrir le message
Ecouter notre corps, comprendre son langage, le symptôme est toujours  porteur du message. Mal a dit (maladie), la médecine chinoise depuis des milliers d’années a fait le lien entre nos organes et nos émotions. Posez la question directement à votre corps, que veux tu me dire ? et laissez la réponse venir à vous. Elle viendra sous une forme ou une autre, grâce à une rencontre, un texte, un rêve, un son, une image, une odeur. Utilisez les services d’un thérapeute spécialisé dans le décodage biologique si nécessaire.

3 / Discover the message
Play our body, understand its language, the symptom is always bearer of the message. Mal said (illness), Chinese medicine for thousands of years has made the connection between our bodies and our emotions. Ask the question directly to your body, do you want me to say? and let the answer come to you. It will come in one form or another, through an encounter, a text, a dream, a sound, an image, a smell. Use the services of a therapist who specializes in biological decoding if necessary.

guérison3
4 / Nettoyer le passé
Ne plus revenir en arrière, prendre chaque jour comme le premier jour de notre vie, pardonner et se pardonner. Transformer nos vieilles habitudes nuisibles en nouvelles bienveillantes.

4 / Clean the past
Do not go back, take each day as the first day of our lives, forgive and forgive. Transforming our old harmful habits benevolent news.

guérison4
5 / Développer un présent satisfaisant et sans tension
C’est prendre soin de soi et des autres, c’est être à l’écoute, c’est développer sa sensibilité, porter attention à nos paroles, nos actes, nos pensée,s en veillant que tout ce qui vienne de moi ne soit pas cause de souffrance pour moi et pour les autres.

5 / Develop a satisfactory present and without tension
It is taking care of yourself and others is to listen means developing sensitivity, pay attention to our words, our actions, our thoughts, ensuring that everything that comes from me is not cause of suffering for me and for others.

guérison5
6 / Vivre sa vie
S’accorder du temps pour soi, faire ce que l’on aime, laisser parler son coeur.

6 / Living life
Having some time for yourself, doing what you love, let his heart.

IMG_20150927_194222

Thierry

 

les 11 bienfaits du jeûne

Je vais vous parler du meilleur médicament qui soit et certainement le moins cher pour la sécurité sociale.

Les 11 bienfaits du jeûne est une liste que je limite volontairement mais vous pouvez trouver d’autres bienfaits.

Les premiers « jeûneurs » sont bien connus :

jeune

Evidemment il s’est donné les moyens pour ne pas craquer !

jeune2

Pour moïse il avait du mal avec la pêche donc le jeûne était facilité

Ces personnages ont jeûner pour purifier leurs corps et leurs âmes, ensuite d’autres grands personnages les ont suivis comme Pythagore, Socrate, Platon qui ont choisis délibérément cette méthode pour affiner leur lucidité intellectuelle et améliorer leur vigueur physique.

De là à jeûner pour se soigner ce n’était pas encore gagner. Il a fallu attendre 1830 et un coup de pouce « du hasard » pour le docteur Ysaac Jennings, un médecin américain, pour faire le lien entre le jeûne et la guérison du corps.

Il soignait une jeune fille atteinte de typhus mais aucun médicament n’y faisait rien voir même la prise de médicament s’avérait dangereuse. Il se résigna alors à « l’abandonner », il lui donna juste de l’eau à boire et la laissa ainsi au repos. A sa grande surprise, après plusieurs jours, la jeune fille fut rétablit.

C’est ainsi que le docteur Jennings compris que le corps avait tout en lui pour s’auto-guérir à partir du moment où on le laissait faire son travail sans lui nuire. Durant 20 années, ce docteur obtint des succès incroyables, en donnant uniquement des placebos (du pain et de l’eau en forme de pilules) pour rassurer ses patients.

Après ses 20 années, il décida d’avouer sa méthode et il fut traiter d’imposteur et perdit toute sa clientèle qui décidait d’aller chercher de « vrais médicaments ».

De nos jours, les croyances restent toujours d’actualité malgré les preuves scientifiques que le jeûne peut aider à guérir. Surtout que ce « traitement » ne rapporte absolument rien aux laboratoires pharmaceutiques.

Le corps profite de ce repos pour se détoxiquer, se nettoyer, éliminer et se régénérer.

Voyons maintenant les 11 bienfaits du jeûne :

Améliore les problèmes d’obésité et tous les problèmes associés

jeune3

Améliore les problèmes glandulaires (hypothyroïdie, règles douloureuses ou irrégulières…)

Améliore les troubles digestifs

jeune4

Améliore les problèmes circulatoires (hypertension…)

jeune5

Améliore les problèmes sanguins (anémie…)

Lutte contre la dégénérescence de l’appareil locomoteur (rhumatisme, arthrose…)

jeune6

avant

jeune7                                                                    après

Améliore les problèmes liés au système de défense (allergies…)

jeune8

Lutte contre les maladies virales

jeune9

Lutte contre les maladies de peau

Lutte contre les maladies du système nerveux (insomnie, irritabilité…)

jeune10

Améliore les problèmes du métabolisme des tissus (kystes, inflammations…)

Je ne prétends pas que le jeûne peut guérir toutes les maladies mais je suis certain qu’il contribuera  à la plupart des guérisons. Il faut peut être accepter de sortir du moule (symptôme = médecin = pharmacie = médicament = je suis pris pour un con) et faire confiance à notre propre corps qui lui ne veut qu’une chose, retrouver une bonne santé.

thierry

ps: si tu aimes n’hésite pas à partager l’adresse

 

11 conseils pour mieux dormir !

11 conseils pour mieux dormir ! Il y en a surement plus encore mais faisons simple.

Il est arrivé à tout le monde de se voir le lendemain matin dans la glace après une nuit sans sommeil ou un très mauvais sommeil. L’image fait peur !

Déjà, juste ça, ça nous indique que notre apparence physique à un lien direct avec notre sommeil.

Pour être beau, dormez plus !!!

J. Axelsson, spécialiste du sommeil du Koralinska institute de Stockholm  fait cette conclusion suivante : Le sommeil est le soin de beauté naturel du corps. C’est sans doute plus efficace qu’aucun traitement que vous puissiez achetez.

Quels sont les méfaits d’un manque de sommeil ? Excepté les méfaits sur la beauté.

Augmentation du risque de la maladie d’Alzheimer, dépression, prise de poids ou surpoids, affaiblissement du système de défense immunitaire donc plus enclin à développer une maladie, vieillissement prématuré du   cerveau.

40 % de la population souffre de trouble du sommeil. C’est du pain bénit pour les laboratoires pharmaceutiques. Et pourtant, il existe des solutions simples pour retrouver un meilleur sommeil.

Je vous les donne : 11 conseils pour mieux dormir

1/ Dormez dans le noir total

2/ Pas de télévision ni d’ordinateur ni de jeux vidéo avant de se coucher

3/ Avoir les pieds au chaud (mettre des chaussettes pour dormir si besoin)

4/ Une température de 18°C maximum dans la chambre

5/ Eloignez tout appareil électrique du lit

6/ Réservez le lit pour dormir (pas de tv au lit)

7/ Faire chambre à part (si besoin, ronflement, agitation du conjoint…)

8/ Faire de l’exercice physique régulièrement

9/ Pas de sucrerie avant de se coucher (augmente l’hypoglycémie donc  réveil fréquent dans la nuit et sujet à l’énervement)

10/ Se coucher toujours à la même heure (autant que possible)

11/ Envisagez une thérapie comportementale.

Après la mise en application de ces conseils, il ne me reste qu’à vous  souhaiter une bonne nuit !

thierry