Polyarthrite rhumatoïde : Quelle solution naturelle ?

Vous êtes atteint de polyarthrite rhumatoïde !

Malheureusement très peu de personnes en guérissent il va falloir un traitement à vie.

Entendre cela quand nous faisons confiance aux médecins, ça a de quoi nous retourner et nous demander ce que va devenir notre vie.

Tout d’abord, de quoi s’agit-il ? D’une inflammation chronique faisant partie de la famille des maladies auto-immunes. c’est l’immunité de la personne qui agresse son propre corps.

Cela entraîne une inflammation sur différentes articulations du corps (voir plusieurs articulations en même temps) qui s’expriment par des gonflements, des douleurs et parfois des déformations.

Cette maladie est dite chronique parce qu’elle survient par crises.

Il existe des traitements allopathiques qui apaisent les crises mais qui vous conduisent tout droit sur une consommation à vie.

Sinon, je vous propose de voir cette maladie sous un autre angle.

Petit rappel, l’être humain est multi-dimensionnel donc il faut bien comprendre que le déséquilibre physique n’est que la partie visible de l’iceberg.

Polyarthrite rhumatoïde : quelle solution naturelle ?

1 / L’alimentation : éviter tout aliment pouvant « nourrir » cette maladie donc : éviter toute alimentation dénaturée, industrielle, transformée et privilégié le frais, le local et le bio ! éviter tous les produits « light » « anti-quelque chose » etc… éviter la viande rouge, le gluten pendant au moins 6 mois voir 1 an (supprimer tout ce qui contient du blé), et aussi supprimer les produits laitiers.

Ok mais que reste-t-il à manger ?

 

  • Les oméga 3 et leurs propriétés anti-inflammatoires : Vous les retrouverez en quantité dans les poissons gras (truites, maquereaux, saumons, sardines) mais aussi dans les huiles végétales (olive, noix, colza…)
  • Les fruits secs (noix, amandes, noisettes, pistaches…)
  • Les légumes verts ayant des propriétés antioxydantes qui neutralisent les effets des radicaux libres.
  • Les fruits riches en vitamine C (oranges, mandarines, kiwis, mangues…)

Pour résumer au niveau de l’alimentation, préparer vous un régime alcalanisant sur 1 an.

2 / L’exercice physique : cela peut paraître étrange mais quand nous souffrons au niveau des articulations il semble difficile de vouloir les faire fonctionner. Et pourtant quelques exercices simples, fait en douceur et insistant sur la respiration peuvent  faire des miracles.

L’articulation est faite de cartilage, ce dernier n’est pas nourri par le sang mais par le liquide synovial. Pour nourrir le cartilage, le liquide synovial doit pénétrer le cartilage. Cela ne peut se faire qu’en bougeant l’articulation qui comprime le cartilage, celui-ci fait pénétrer le liquide puis le laisse ressortir (comme une éponge) mais il a récupérer ce dont il avait besoin (à condition d’avoir une alimentation adaptée).

3 / Petit coup de pouce : pour permettre de patienter lors des crises voici un cocktail efficace et sans effet secondaire :

Griffe du chat + prêle + curcuma + gingembre + poivre noir + harpagophytum (anti-inflammatoire, anti-douleur)

Voilà pour la partie physique. Dans mon prochain article je parlerai du décodage biologique de cette maladie.

Thierry