Archives par mot-clé : lâcher-prise

Comment nourrir son âme ?

Comment nourrir son âme ?

D’après la sémantique, nous devons distinguer l’âme et l’esprit. L’âme est un esprit humain doté des facultés morales, attaché au corps et à la matière

donner
donner

alors que l’esprit désigne les facultés intellectuelles de l’homme

donner
donner

Pour ma part l’âme et l’esprit sont deux synonymes, qui désignent différemment ce qui nous fait vivre, ressentir et évoluer.

Mais pour cela il faut nourrir notre âme et la première vertu dont j’aimerais parler c’est : donner.

Je suis certain que vous donnez déjà beaucoup

donner
donner

je veux dire donner volontairement

donner
donner

heu… non encore plus volontairement

donner
donner

Bref, je me dis que la majorité des gens croient donner mais en fait il ne donne qu’une chose

donner
donner

ha j’oubliais ils donnent ça aussi

donner
donner

Il est temps de savoir réellement ce que donner veut dire.

Il y a dans donner un mot très important

donner
donner

Donner c’est partager et ça ne concerne pas que de l’argent ou  du matériel

donner
donner
donner
donner
donner
donner
donner
donner

Donner c’est partager, du temps, de l’écoute, de la chaleur humaine, de la nourriture, des vêtements, rendre service, un sourire, une pensée amicale, de l’amour, de la compassion, du plaisir…

la liste est longue, alors à vous de trouvez ce que vous pouvez donner et faites grandir votre âme.

Regardez bien ces 2 photos :

partage
partage
partage
partage

d’après vous, lequel des 2 a fait voeux de pauvreté ?

pourtant dans les « établissements » du Monsieur qui lève les bras il est inscrit partout « donner ».

Il me semble important de rappeler une chose essentielle : quand nous affichons « donner » un peu partout, il ne faut pas oublier de « donner » l’exemple avant toute chose.

thierry

Se libérer du stress facilement

Dans l’article précédent j’ai expliqué ce qui se cachait sous le mot stress.

Se libérer du stress facilement est possible mais voyons maintenant comment notre organisme réagit face au stress. Si j’entre dans ce genre de précision, c’est parce que je crois quand comprenant le mode de fonctionnement de notre corps, nous en prenons soin plus facilement et nous nous libérons plus facilement de ce qui peut nous rendre la vie moins agréable.

Je disais donc que le stress est un événement venant de l’extérieur qui occasionne un impact au niveau du cerveau. Ce dernier ayant pour mission de protéger notre organisme, il va mettre en place tout un système pour faire face à ce stress (parce qu’il sait que s’il reste et devient chronique il sera un danger pour l’organisme).

L’impact est là, la glande hypothalamus enregistre la présence de ce stress ou cet impact. La glande hypophyse va réagir et transmettre aux glandes surrénales (des petites capsules situées sur le haut des reins) des ordres afin que celles-ci sécrètent des hormones.

Nous allons trouver les glandes médullo-surrénales et les glandes cortico-surrénales.

Pour les premières, les glandes médullo-surrénales, elles vont sécréter de la noradrénaline qui sera transmise à la glande hypophyse. Celle-ci va la transformer en adrénaline qui va être envoyé au cœur, aux muscles et au foie. Elle va dilater les vaisseaux sanguins, accélérer le rythme cardiaque pour que le sang circule plus vite. Il s’agit du système sympathique qui permet l’action.

Dans un même temps, les glandes cortico-surrénales vont sécréter de la cortisol pour ralentir toutes les autres fonctions de l’organisme afin que l’action puisse se faire, c’est le système vagotonique.

La cortisol a un effet catabolique (destruction des tissus), aussi quand le stress devient chronique et que la cortisol est sans arrêt sécréter plus qu’il n’en faut, l’organisme s’affaiblit.

Le stress permanent est un état qui s’appelle état de sympathicotonie. Cet état consomme énormément d’énergie et occasionne des troubles du comportement, des troubles du comportement alimentaire et des troubles du sommeil.

Un corps bien alimenter fera plus facilement face à tout cela qu’un corps en manque.

Pour résumer : comment se libérer du stress ?

1 / Exprimer son ressenti

2/ Agir sur ce que je peux changer

3/ Entretenir les 4 piliers du lâcher-prise.

Thierry

 

Comment se libérer du stress ?

C’est un vrai sujet de société.

Comment se libérer du stress ?  Nous sommes là au cœur du sujet sur le lâcher-prise. Parce que, que devons-nous lâcher quand nous parlons du lâcher-prise ?

Il ne s’agit pas de lâcher le stress parce que c’est impossible.

Il faut bien comprendre ce qui se cache derrière le mot stress. C’est le nom, que des intellectuels ont donné à l’événement qui survient dans notre vie et qui a un impact sur notre cerveau. Je vous renvois sur les articles concernant le cancer pour plus de précisions.

Il est évident que nous ne pouvons pas empêcher un événement de se produire, d’autant plus qu’il peut venir de n’importe quelle direction.

sentiment
sentiment

 

travail
travail

Le stress, en lui même, n’est ni positif ni négatif. C’est juste un événement. Ce qui le transforme en bien ou en mal c’est notre manière de le recevoir.

Si tu es, disons, équilibré, en harmonie avec le corps, le cœur et l’esprit (voir les 4 piliers du lâcher-prise que tu peux télécharger gratuitement), alors l’événement seras pris dans son contexte, tel qu’il est et non interprété d’une manière ou d’une autre. Cet événement va créer une émotion et, étant sain de corps et d’esprit, tu auras la bonne attitude qui sera d’exprimer ton ressenti.

méditer
méditer

Tu feras face à l’événement et ainsi le pic de stress sera évacué. Voilà la réponse à comment se libérer du stress? Rien de plus simple, il suffit d’exprimer ce que l’on ressent. Ca ne coûte pas cher et c’est tellement efficace. Mais, et oui il y a un mais, accomplir cet acte simple n’est possible que lorsque tu as pris soin d’entretenir les 4 piliers du lâcher-prise.

Exprimer son ressenti va permettre de résoudre le conflit intérieur, c’est ce qui s’appelle la solution de dépassement. Comme le stress est un événement, cette étape une fois réalisée va te permettre de passer à la solution pratique, c’est à dire faire face à l’événement.

Petite parenthèse sur une chose à savoir et qui est capitale dans le processus. L’objectif de ton cerveau est de maintenir en vie ton organisme. Lorsqu’il est touché par un stress, son rôle ou plutôt sa priorité est de s’en débarrasser avant qu’il n’endommage ton corps.

Ton cerveau va alors utiliser la loi d’attraction. Il va créer un autre événement qui va nourrir ton stress. Un exemple : Tu as peur des chiens. Cette peur est un stress que ton cerveau doit gérer. Tu vas être confronté à des chiens, peut être même te faire mordre par un chien et ainsi tu te diras que tu as raison de te méfier des chiens. Te dire cela va, pendant un temps, rassurer ton cerveau mais l’effet pervers c’est qu’il ne se libère pas du stress et il revient vite à la charge.

Le stress devient donc nuisible, négatif lorsqu’il devient chronique.

Pourquoi il est important de tenir compte des 4 piliers du lâcher-prise pour se libérer du stress ?

Parce qu’une grande partie de l’action ce passe au niveau physiologique.

Dans le prochain article, nous verrons comment se déroule tout cela à l’intérieur de ton corps.

thierry

 

Comment vivre une bonne relation ?

Le bonheur est le chemin, mais n’oublions jamais que nous sommes toujours liés à tout ce qui nous entoure et à fortiori aux personnes qui gravitent plus ou moins près de nous même.

Comment vivre une bonne relation ?

nature 9

C’est dire que la relation, qui veut dire relier à,  est importante voir vitale.

Certaines personnes ne savent pas entretenir de bonnes relations alors que  pour d’autres ça coule tout seul. Etre dans le lâcher-prise amène à avoir, ou tout du moins savoir, entretenir une bonne relation.

Cette relation dont je parle, peut être dans le domaine sociale, professionnelle et amoureuse. Quelque soit le domaine choisi, la relation passe inévitablement par la communication.

Autrement dit, pour vivre une bonne relation c’est connaître les  clés d’une bonne communication.

nature 12

Les 2 sont liés puisqu’il ne peut y avoir une relation sans passer par la communication. La relation est l’aboutissement ou la conséquence de la communication.

Avant d’arriver à la relation elle-même voyons déjà quels sont les clés d’une communication enrichissante et épanouissante.

Au niveau de la communication, il y a d’abord les besoins.

Celui de dire. Dire ce que je ressens et non dire ce que je pense ou interprète. Il faut bien distinguer la différence, souvent de fois il m’est arrivé d’entendre : je dis ce que je pense et que ça te plaise ou non c’est ton problème ! Il s’agit là d’une agression. Le dialogue est difficile et c’est imposé ce que l’on pense comme la vérité. Maintenant dire ce que l’on ressent sur telle situation amène la personne en face a pouvoir s’expliquer, affirmer ou au contraire admettre que ce n’est pas ce qu’elle souhaitais et se corriger.

Le deuxième besoin est celui d’être entendu et compris. Cela implique que l’autre, dans la communication sache écouter. Ne pas hésiter à demander si l’autre a bien compris ce que je viens de dire et lui demander ce qu’il ressent à son tour afin que le dialogue soit bien clair pour les deux.

Dans cette communication, en plus des besoins, il y a une responsabilité. Je suis responsable de ce que je dis et de la manière dont je le dis. Ne soyez jamais accusateur, agressif, humiliant, dénigrant mais contentez-vous de dire ce que vous ressentez.

A partir de cette base de communication, vous entrez dans la relation.

Là aussi, il y a des besoins à respecter :

Le besoin d’être reconnu. Montrer par des actes et des paroles que l’autre à sa place auprès de vous, qu’il ou elle est importante.

Le besoin d’être valorisé : Exprimez et mettez en lumière les   choses positives que fait l’autre. Le ou la complimenter sur ces vêtements bien choisis, sur ce qu’il ou elle a fait ou dit de bien.

Le besoin d’intimité : Chaque personne a besoin de son espace vital et respecter cela est primordial. L’espace peut être physique, besoin d’être seul (e)  afin de faire une activité qui nous tient à cœur ou même si ce n’est pour rien faire, mais l’espace peut aussi être psychologique, avec le besoin de penser ce que je veux, pleurer si j’en ai l’envie ou encore danser si cela ma chante.

Le besoin d’être utile : Faire sans cesse à la place de l’autre, même si ça part d’une bonne intention, cela finit non seulement par étouffer l’autre mais aussi à la ou le rendre dépendant l’amenant à une image dévalorisante.

Après les besoins, voilà également une responsabilité : je suis responsable de la manière dont je reçois ce qui m’arrive et de ce que j’en fais. Prenons l’exemple d’une relation amoureuse qui me rend triste. Je suis triste parce que je n’ai aucune marque d’affection. Peut être que je ne l’exprime pas suffisamment et l’autre poursuit sans y prêter attention. Ou alors tout a été dit mais il n’y a aucun changement alors j’ai le choix de rester triste plus longtemps ou mettre un terme à cette relation qui m’est négative.

Voilà ce que je peux dire sur la relation,  bien sûr vous pouvez mon contacter ou me laisser des commentaires, j’aurais plaisir à vous répondre.

thierry

Votre accompagnateur en bien-être

Bonjour et bienvenue à ceux qui ne me connaissent pas.

Je suis Thierry Joly, votre accompagnateur en bien-être

le bonheur en marche
le bonheur en marche

Voilà ce que je vous propose :

mes conseils en bien-être : Hygiène vitale ; diététique et nutrition

mes conseils en développement personnel : Gestion des émotions ou bilan et dynamique de la personne

Mes services en Massage Traditionnel Thaïlandais

Mes soins en ré-harmonisation psycho-physiologique

Mes ateliers :

Méditation ; relaxation ; respiration consciente

Mes stages à la journée ; en week end ; en séjour initiatique allant de 3 à 10 jours.

Je me déplace également pour faire des conférences. Une déjà existante sur le lâcher-prise et une à venir sur la loi d’attraction.

Si vous êtes un groupe formé, je me déplace.

N’hésitez pas à me contacter.

Comment parvenir à lâcher-prise ?

Bienvenu sur le blog Le Bonheur en Marche, le blog qui vous veut du bien !

photos 182

 

Etre heureux et en bonne santé, c’est accessible à tous, mais bien sur cela passe par le lâcher-prise.  Encore faut-il prendre la bonne direction. Pourtant c’est simple, lâcher-prise est efficace et pas cher, il suffit pour cela d’y aller étape par étape.

photos 174

 

J’ai créé Le Bonheur en Marche pour partager avec le plus de personnes possibles quelques conseils et techniques permettant à chacun de vivre une vie plus riche, heureuse et réussie. Pour cela j’ai mis au point une méthode à suivre.

photos 087
séjour initiatique maroc

 

Pourquoi une méthode ? Tout simplement parce que mon souhait le plus grand est de voir un maximum de personnes devenir des gens libres, en bonne santé et épanouies. C’est bon pour moi, c’est bon pour chacun et c’est bon pour l’humanité !

photos 055
séjour initiatique maroc 2

 

Il faut bien admettre qu’avoir en sa possession une carte, cela nous permet de mieux nous orienter et ça nous offre aussi pas mal davantage. La méthode ou la carte va nous amener d’étape à étape, elle va nous aider à les franchir une à une pour aller de l’avant.

Grâce à cette méthode, vous serez moins susceptibles de vous perdre, de gaspiller de l’énergie sur des actions sans intérêts et donc d’abandonner alors que vous seriez sur le point d’atteindre votre objectif.

photos 271
atelier développement personnel

 

Bref, avoir une méthode augmente vos chances de succès et c’est tout ce que je vous souhaite !

Thierry Joly